La Source aux Fees Index du Forum
La Source aux Fees Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un Slam pour les femmes :))

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Source aux Fees Index du Forum -> Rayon Loisirs -> Vos textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elende
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2011
Messages: 926
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe
Point(s): 486
Moyenne de points: 0,52

MessagePosté le: Ven 11 Mar - 18:16 (2011)    Sujet du message: Un Slam pour les femmes :)) Répondre en citant

Ce petit slam, je l'avais gribouillé sur une feuille de sopalin un jour de grande crue, comme quoi c'est un miraculé qui aura survécu comme le fit Moïse en son temps.  T'exagères la!


------------------------

L’amour des autres…



L’amour commence comme une aube argentée, un fil blanc brodé de tendres pensées, un tulle de mariée qui nous éclaire la vie. Du soir au matin, on ne fera plus qu’un, du matin au soir on jettera notre espoir comme ces grands vents qui parcourent le temps sans faire de pause. On essaiera de se dire pour toujours en sachant pourtant qu’un jour, sans avoir eu le temps de faire le tour, on arrêtera l’idylle en deux ou trois tours. On se tournera le dos sans se toucher, sans parole, histoire de s’éloigner, on regardera les enfants et guignol, on mixera  le serment et les bonnes paroles pour en faire la potion des regrets. On se lancera la foudre des mots, on s’accusera de mille maux, on se crêpera les pensées, on s’assommera les idées, sans se douter un instant du regard des enfants qui nous verront comme de vieux cons.

Le mariage n’est-il qu’un package vendu pour la vie ou l’ennui, n’est-ce qu’un partage, une idylle, un présage, un commerce qui berce, une vision formatée, une vieille recette ratée. Qu’est au juste cette mode entourée d’avocats mélangée de prélats qui du saint sacrement à la procédure du néant nous dicte notre conduite avec des poursuites à l’amiable entre les cornes du diable. Je voudrais qu’on arrête de nous tirer comme des pantins, qu’on nous coupe les ficelles du destin, qu’on libère enfin guignol et qu’on nous vire ces casseroles.

Après les promesses éternelles dans lesquelles angoisse, vérités, mensonges s’entremêlent comme un troupeau d’ailes, je vole le baiser de la belle au regard fuyant vers le crépuscule de l’incertitude. Je plane au dessus de la fête hantée de convives en tout genre, les tintements de la campanile accompagnent la procession sacrée, tous ces sourires figés dans la cire nous regardent passer comme des revenants. On se dirige droit devant, vers l’horizon, comme des amants qui rentrent à la maison, sommes-nous encore vivants ? Je me pose la question maintenant, je suis prisonnier d’une bulle, d’une promesse, d’un paradis, d’une cellule ou  d’un enfer, peu importe. J’ai signé avec vérité, je me suis engagé sans broncher, mais je suis l’un de ces électrons libres qui volent de leurs ailes, qui suivent la fibre, l’aventure de l’instant, le regard du moment, le courant du présent. Je me sens les fers aux pieds, attaché pour l’éternité, enchaîné à la passion, esclave d’un visage. Hier encore je l’ai capturé dans mes vers, aujourd’hui elle dort dans ma prose. De l’hiver au printemps, on balaiera le sommaire, on chassera les tourments en nous riant des orages turbulents, on ira vers demain sans passer par aujourd’hui comme on l’a fait pour hier, en nous serrant toute la nuit pour éviter le désert de la vie. On s’aimera dans les nuages, le corps en partage et les rêves en voyage.


On ira vers ces lagunes bleutées posées dans les songes, planant dans l’azur de nos yeux, plongeant dans les volutes fusionnées de nos ébats. Nous entrelacerons l’avenir du troisième pilier en fécondant nos âmes et nos corps dans une promesse éternelle de vie. Nous abolirons les souvenirs de la solitude et de ses silences par la plus douce des sentences. Je lui promettrai sans lui dire un mot qu’elle sera prisonnière, elle sera enfermée dans mes rêves, dans mes prières, nous feront une trêve car sa grossesse sera une l’ultime sentence. Je lui dirai que d’être coupable de légèreté, elle n’en sera jamais accusée, sa grossesse sera un délicieux silence d’ou sortira une preuve d’innocence. Nous verrons ainsi arriver notre avenir au milieu des souffrances du plaisir, ses contractions seront de saintes oboles qui nous ferons tenir parole.


C’est vrai… je l’aime !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Mar - 18:16 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yseult
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2011
Messages: 370
Localisation: normandie
Féminin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 260
Moyenne de points: 0,70

MessagePosté le: Ven 11 Mar - 20:30 (2011)    Sujet du message: Un Slam pour les femmes :)) Répondre en citant

superbe,j'ai eu les larmes aux yeux au debut tant ce texte m'a parle

mille merci elende
_________________
le bonheur c'est de continuer a desirer ce qu'on possede


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:27 (2017)    Sujet du message: Un Slam pour les femmes :))

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Source aux Fees Index du Forum -> Rayon Loisirs -> Vos textes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com